Louise et Thibault reviennent sur les troubles du bénévolat auprès des aîné·es

Louise Gasté et Thibault Rabain ont contribué à l’ouvrage Trouble dans le bénévolat dirigé par Dan Ferrand-Bechmann et Sébastien Poulain par un texte sur les cadres flous du travail gratuit auprès des aînés. Les auteures montrent que l’action publique en faveur du maintien du lien social autour des aîné·es cible, particulièrement depuis la crise sanitaire de la Covid-19, les personnes sans emploi, femmes et jeunes. Ces appels au Care citoyen les insèrent dans de nouveaux types de cadres du travail hybrides entre bénévolat, travail domestique et emploi, pour la réalisation de tâches de soin essentiellement interactionnelles.

Présentation de l’ouvrage : La définition du bénévolat témoigne d’une grande banalisation de l’acte bénévole, mais en même temps on peut prédire que des bénévoles vont devenir plus militants.
Depuis un demi-siècle et surtout deux décennies, la multiplication du nombre des associations et celle des citoyens actifs a normalisé et banalisé le bénévolat, l’a ancré dans notre culture et dans notre mode de vie. Proche du monde politique ou syndical, le qualificatif de militant n’est pas endossé par tous les bénévoles mais beaucoup changent de casquettes d’autant que les partis politiques attirent moins de candidats. La baisse de l’engagement en politique est remplacée en partie par un militantisme associatif ou via des collectifs de citoyens ou des groupes informels. L’extension du domaine du travail bénévole, dans les entreprises sociales, dans les réserves citoyennes, dans les associations de patients, dans la solidarité au quotidien, « par le bas », etc. dessine une image floue du bénévolat, un trouble dans sa définition.
Les responsables de cet ouvrage ont été percutés par le changement brutal du bénévolat. À la suite du Covid, on peut noter l’utilisation des bénévoles et même leur sur-utilisation, l’occasion de se resocialiser pour certains qui avaient été isolés pendant la crise sanitaire, période de grande anomie. La conséquence : de nouvelles formes d’entraide et de solidarité. Le contexte socioéconomique, qui incite plus à l’engagement qu’à une attitude compassionnelle, va certainement générer d’autres troubles dans le bénévolat.

Sixième séminaire PROFAM – 14 et 15 octobre 2021

Les 14 et 15 octobre se tenaient le sixième séminaire du programme PROFAM.

La première journée fut consacrée à des échanges autour des travaux de Clémence Ledoux et Johanna Rousseau, toutes les deux membres du programme PROFAM.

  • Clémence Ledoux nous a présenté ses recherches sur le cadrage des services à domicile au niveau européen.
  • Johanna Rousseau nous a elle proposé les résultats de ses trois terrains, portant sur les relations entre aidant.es et intervenantes à domicile ; sur le passage de la position de proche aidant à bénévole ou professionnel.le ; et sur les enjeux des questions de santé dans les trajectoires professionnelles d’intervenantes à domicile.

La seconde journée portait elle sur les travaux d’Annie Dussuet et Thibault Rabain, et sur les suites à donner au programme PROFAM.

  • Annie Dussuet est revenue sur les modalités d’application de l’avenant 43 de la convention collective de la branche de l’aide, de l’accompagnement, des soins et des services à domicile (BAD).
  • Thibault Rabain a lui évoqué la place des proches-aidants dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) 2022.

La fin de la journée a permis des débats autour des projets de publication et de participation à des manifestations scientifiques.

Thibault Rabain intervient lors du 15ème congrès de l’European Sociological Association

L’European Sociological Association tenait du 31 aout au 3 septembre 2021 à Barcelone (Espagne) sa quinzième biennale. Plus de 3800 participants et participantes se sont retrouvé.e.s au cours de trois journées de réflexion autour du thème “sociological knowledge for alternative futures“.

Le réseau thématique 01 – Ageing in Europe – a permis à Thibault Rabain de présenter son étude intitulée «Between Themselves And Others: Home Care Work In Old Age».

Thibault RABAIN intervient pour le RT7 de l’Association Française de Sociologie

L’Association Française de Sociologie organisait son congrès annuel du 6 au 9 juillet. Le Réseau Thématique 7 Vieillesses, vieillissement et parcours de vie y proposait une session Accompagner le vieillissement dans laquelle Thibault RABAIN est intervenu pour présenter sa communication intitulée “Mes filles ont autre chose à faire que m’aider”: le travail de maintien à domicile de personnes âgées appartenant aux classes populaires.

Le programme du 9e Congrès (Lille 2021) est disponible! - AFS

Retrouvez en ligne le programme du RT7

Cinquième séminaire de recherche, Nantes, 16 juin 2021

Le cinquième séminaire PROFAM s’est tenu le 16 juin à Nantes (et en visio). Chacun a pu présenter l’avancement de ses travaux et échanger avec les autres membres du programme. Le distanciel n’a pas empêché à des discussions fructueuses d’émerger … et tant mieux !

Programme de la rencontre PROFAM du 16 juin

Matinée

– 9h30 : rapide tour de table (ou d’écran)

– 9h45 à 12h00 : Présentation des résultats de PROFAM :

 1 – La construction/transformation des cadres du travail salarié

9h45-10h05 : Clémence Ledoux – L’émergence et le développement des organisations patronales représentant les entreprises dans les services à la personne

10h05-10h25 : François-Xavier Devetter – Les aides à domicile sont-elles des « soignantes » ?

10h20-10h40 : Johanna Rousseau et Thibault Rabain – L’émergence de nouveaux cadres de travail et d’emploi pour le travail d’aide, associée à de “nouveaux services”

10h40-11h : Olivier Crasset – “Si j’attrape le Covid en ne faisant pas les gestes-barrières, c’est moi qui suis responsable” : le risque professionnel Covid dans l’aide à domicile.

 2- L’articulation des cadres salariés et familiaux du travail auprès des vieilles personnes

11h20-11h40 : Françoise Le Borgne-Uguen – Des proches salariés par l’Allocation Personnalisée d’Autonomie : des  parcours de soutien régulés par des normes d’action publique

11h40-12h : Muriel Rebourg – La préservation des droits des individus dans les situations de soin à domicile

12h-12h20 : Thibault RABAIN – « Mes filles ont autre chose à faire que m’aider » : Le travail de maintien à domicile de personnes âgées appartenant aux classes populaires

12h20-14h : Pause déjeuner

Après-midi

14h à 15h : Des articles en préparation ?

               14h-14h15 : Béatrice Chaudet : 3 terrains (analyse secondaire Flows, structuration de l’aide à domicile en Loire Atlantique, offres d’emploi publiées par pôle emploi entre janvier et juillet 2020)

               14h15-14h45 : discussion sur les publications prévues/envisagées

14h45 – 15h : Pause

15h à 16h : Echanges sur la fin de PROFAM

– 15h -15h30 : discussion sur un plan et un mode d’organisation pour l’écriture du rapport scientifique

– 15h30 16h : discussion sur l’organisation du colloque (modalités, dates, invitations, budget, etc…)

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search