Aide à domicile, un métier en souffrance – Sortir de l’impasse

Par le livre Aide à domicile, un métier en souffrance, François-Xavier Devetter, Annie Dussuet et Emmanuelle Puissant redessinent aux éditions de l’Atelier les possibles du métier d’aide à domicile, une profession tout aussi essentielle qu’en souffrance.

Essentiel dans notre société vieillissante, l’aide à domicile est un secteur en souffrance. Bas salaires, pénibilités physiques et psycho-sociales, faible reconnaissance… Si le secteur a profondément changé depuis vingt ans, les conditions de travail et d’emploi ont peu évolué. Tandis que les employeurs peinent à recruter pour un métier qui exige formation et expérience, est-il raisonnable de le considérer encore comme un débouché privilégié pour des personnes non qualifiées ? Pourquoi ce métier est-il tellement malmené ?

L’objectif de cet ouvrage est de comprendre les blocages qui empêchent ce secteur, qui emploie plus de 600 000 salarié.es, essentiellement des femmes, de sortir de cette situation préoccupante, en montrant qu’il existe, de la part des employeurs et de pouvoirs publics, des incohérences, et notamment une stratégie latente qui consiste à maintenir dans la non-qualification ces emplois principalement occupés par des femmes. Cette analyse très approfondie d’un secteur crucial dessine les pistes qui permettraient de changer radicalement la donne.

‹ • ›‹ • ›‹ • ›‹ • ›‹ • ›

François-Xavier Devetter est professeur de sciences économiques à l’Université de Lille et membre du Centre lillois d’études et de recherches en sociologie et économie. Il est membre du comité de rédaction de plusieurs revues académiques (notamment La Revue française de socio-économie). Il est coauteur, avec Florence Jany-Catrice et Thierry Ribault, de Les Services à la personne (La Découverte, 2015) et, avec Emmanuelle Puissant, Anne Le Roy et Sylvain Vatan, de Économie politique des associations (De Boeck, 2019).

Annie Dussuet est sociologue, enseignante-chercheuse à l’Université de Nantes et membre du Centre nantais de sociologie. Elle a dirigé le programme ANR PROFAM (2018-2022) sur les transformations du travail auprès des vieilles personnes et publié un grand nombre d’articles sur le travail domestique, les services d’aide à domicile, l’économie sociale et les politiques publiques de la vieillesse, et plusieurs ouvrages, parmi lesquels Travaux de femmes – Enquêtes sur les services à domicile (L’Harmattan, 2005), et Vers l’égalité femmes-hommes au travail (Presses universitaires de Rennes, 2021, avec Pauline Boivineau).

Emmanuelle Puissant est maîtresse de conférences en économie à l’Université Grenoble Alpes. Elle assure plusieurs enseignements sur l’économie sociale et solidaire. Ses recherches portent sur le travail et l’emploi dans les associations. Elle est coautrice, avec François-Xavier Devetter, Anne Le Roy et Sylvain Vatan, de Économie politique des associations (De Boeck, 2019).



Citer ce billet
Thibault RABAIN (2023, 5 septembre). Aide à domicile, un métier en souffrance – Sortir de l’impasse. ANR PROFAM. Consulté le 21 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/t13a

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search