Tracer les cadres du travail de care à travers l’attribution de l’allocation personnalisée d’autonomie

Annie Dussuet revient dans la revue Terrains et travaux sur le traçage des cadres du travail de care par travers l’APA.

En France, à travers l’attribution de l’allocation personnalisée d’autonomie (Apa), les agent·e·s des conseils départementaux prescrivent implicitement le travail d’aide et d’accompagnement (care) auprès des personnes âgées en perte de capacités vivant à domicile. Issu d’une enquête par entretiens menée entre 2017 et 2019 auprès des agent·e·s d’un département français, cet article cherche à comprendre comment les plans d’aide élaborés pour chaque bénéficiaire tracent de facto des limites entre les différentes modalités de ce travail, rémunéré ou non, financé par l’Apa ou non. Il tente aussi d’expliquer pourquoi, malgré le souci des agent·e·s quant à la qualité du service à apporter, les niveaux de l’allocation sont minorés, les conditions de travail et les compétences des pourvoyeurs de l’aide sont invisibilisées, perpétuant ainsi la dégradation des emplois du secteur de l’aide à domicile.

L’article est disponible en ligne



Citer ce billet
Thibault RABAIN (2023, 1 septembre). Tracer les cadres du travail de care à travers l’attribution de l’allocation personnalisée d’autonomie. ANR PROFAM. Consulté le 21 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/t139

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search