Intimité des personnes âgées et travail des aidant.e.s par Annie Dussuet

La sociologue Annie Dussuet a participé au livre L’intimité menacée ? Le souci de l’intimité dans la pratique du soin et de l’accompagnement : quels enjeux éthiques ? dirigé par Miguel Jean et Aurélien Dutier.

Sa contribution intitulée Intimité des personnes âgées et travail des aidant.e.s porte l’intimité menacée des personnes âgées qui reçoivent une aide pour se maintenir à domicile.

Résumé: Le maintien à leur propre domicile « le plus longtemps possible » des personnes âgées subissant des pertes de capacités physiques et/ou mentales fait aujourd’hui consensus en France, et plus largement, dans la plupart des pays occidentaux. Un des motifs de ce consensus réside dans l’idée, pas toujours explicitement formulée, que vivre dans leur environnement familier permet à ces personnes de préserver leur intimité. On peut pourtant s’interroger sur l’intérêt et la réalité de cette protection si l’on considère que les services rendus nécessaires par la dégradation de l’état de santé de ces personnes amènent différentes catégories d’« aidant.e.s » à intervenir au sein même de cet espace privé du domicile. Pourquoi l’intimité est-elle donc si importante ? L’intervention d’aidant.e.s est-elle une menace ? À quelles conditions ce travail d’aide pourrait-il se faire dans le respect de l’intimité des personnes tout en offrant des conditions de travail acceptables aux aidant.e.s ?
Pour étayer la réflexion sur ces questions, ce chapitre propose des éléments issus de plusieurs recherches portant sur le travail effectué, d’une part par des « aides à domicile » rémunérées pour cette fonction, d’autre part par des « aidant.e.s proches », longtemps dénommé.e.s « aidants naturels », la plupart du temps des conjoint.e.s ou des enfants des personnes aidées, intervenant sans rémunération.

Jean M. & Dutier A. (2019), L’intimité menacée ?Le souci de l’intimité dans la pratique du soin et de l’accompagnement : quels enjeux éthiques ? Érès, « L’âge et la vie – Prendre soin des personnes âgées et des autres », 2019, 256 pages.

Présentation de l’ouvrage : Dans la pratique du soin et de l’accompagnement, les acteurs sont régulièrement confrontés à la question de l’intimité qui interpelle autant les professionnels que les personnes soignées ou accompagnées. Cet ouvrage éclaire sans tabou les enjeux éthiques de l’intimité, toujours susceptible d’être menacée.

Le respect de l’intimité ne saurait se limiter à la seule observation de règles de bonnes pratiques, de recommandations institutionnelles ou encore de principes déontologiques. Il relève d’un questionnement permanent soulevé par les tensions éthiques du quotidien : comment concilier le respect de la pudeur de ce patient et la réalisation de sa toilette intime ? Quel impératif de sécurité pourrait justifier la surveillance vidéo de la chambre de cette résidente ? Quelles sont les informations sur la vie de cette personne strictement nécessaires à son accompagnement ? Comment prendre en compte la vie sexuelle et affective de cet adolescent en situation de handicap ? À l’initiative de l’EREPL, cet ouvrage donne la parole à des usagers, à des acteurs du soin et de l’accompagnement, à des philosophes, à des sociologues, à des juristes, des psychologues pour apporter des éléments de connaissance et offrir de nombreuses pistes de réflexion


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.