La notion de “proche aidant” dans la loi ASV par Muriel Rebourg

Muriel Rebourg a publié dans la Revue de droit sanitaire et social un article précieux sur la qualification par la Loi du 28 décembre 2015 relative à l’adaptation de la société au vieillissement.

Muriel Rebourg (2018), « La notion de « proche aidant » issue de la loi du 28 décembre 2015 : une reconnaissance sociale et juridique », Revue de droit sanitaire et social, n°4, août 2018, pp 693-705.

Communications

Muriel Rebourg (2020), “Les déterminants des mesures de protection : enjeux familiaux, sociaux, civils”, séminaire pluri-disciplinaire ANR Acsedroits – équipe française, 14 février 2020 « Les proches dans l’accès aux droits de personnes âgées en situation de vulnérabilités », EHESS, Organisé par Benoît Eyraud, Paul Véron et l’équipe Acsedroits, .

Olivier Crasset (2019), “Avantages et revers de l’autonomie chez les aides à domicile en emploi direct”, RT7 “Vieillesses, vieillissement, parcours de vie”, Congrès de l’AFS 2019, Université d’Aix-Marseille, Aix-en-Provence, 27 août 2019.

Annie Dussuet et Clémence Ledoux (2019), “When professionnal cultures of care managers influence the ways to solve”, Transforming Care Conference, The Danish Center for Social Science research, Copenhague, 24-26 juin 2019.

Olivier Crasset et Annie Dussuet (2019), “Advantages and setback of autonomy for home helpers in direct employment”, Thematic Panel n°20 “Transforming care work : impact on working conditions and job quality”, Transforming Care Conference, The Danish Center for Social Science research, Copenhague, 24-26 juin 2019.

Clémence Ledoux, F. Van Hooren et K. Shire (2019), “The dynamics of welfare markets in the home based care sector”,  Transforming Care Conference, The Danish Center for Social Science research, Copenhague, 24-26 juin 2019.

Olivier Crasset et Pierre Edouard Weill (2019), “Entre autonomie et contrôle : enquêtes sociologiques sur le salariat détaché et auprès de particuliers-employeurs”, séminaire “Sociologues, protagonistes et action publique. Des liaisons dangereuses ?“, Labers (EA 3149, Université de Bretagne Occidentale, Brest, 07 janvier 2019.

Muriel Rebourg (2019), “Vers un statut juridique des personnes âgées ? Réflexions à la lumière du droit brésilien”, Colloque « Le statut de la séniorité », Université d’Angers, 3 mai 2019, organisé par le centre Jean Bodin (ss. dir. A. Vignon-Barrault).

Clémence Ledoux (2018), “Rapports de genre et analyse des politiques publiques”, Rencontre scientifique “Sexe et genre en recherche“, Université de Nantes, Nantes, 29 nov. 2018.

Olivier Crasset, Annie Dussuet et Muriel Rebourg (2018), “L’attribution de temps d’intervention à domicile via l’APA : une définition départementale des cadres du travail à domicile”, 2e séminaire du pôle Santé et société, MSH Bretagne, Rennes, 23 octobre 2018.

Françoise Le Borgne et Suzy Bossard (2018), “Vulnérabilités et créativités, décisions pour autrui – IBSH 2019”, Université d’été du Labers “Accueillir et accompagner les personnes âgées en situation de handicap vieillissantes. Une codétermination située des transitions biographiques ?” Université de Bretagne Occidentale, Brest, 07 septembre 2018.

Clémence Ledoux (2018), “The mobilizations of Private Organizations Providing Domestic Work and Home Based Care, the Case of France”, Congrès de l’International Sociological Association (ISA), Toronto, 20 juillet 2018.

Premier séminaire de recherche, Nantes, 18/19 juin 2018

Le premier séminaire rassemblant les protagonistes de Profam s’est déroulé les 18 et 19 juin derniers dans les locaux du Centre nantais de sociologie. A cette occasion, les participants ont fait part de leurs premiers résultats.

Programme

Lundi 18 juin

Pascal Caillaud : « La réglementation de l’accès ou de l’exercice d’une activité : qui peut agir ? »

Olivier Crasset : « Auto-entreprise et emploi direct, des formes d’emplois aux frontières de l’indépendance et du salariat entre contrainte et autonomie ».

Clémence Ledoux et Annie Dussuet : « L’enquête sur la mise en œuvre de l’APA dans un département de l’Ouest : méthodologie et premiers enseignements ».

Muriel Rebourg : « Approche juridique du vocabulaire (travail familial, travail de soin, piété filiale, aidant…) ».

Mardi 19 juin

Suzy Bossard : Discussion et mise en commun des outils méthodologiques de la recherche.

Françoise Le Borgne-Uguen : “Les décision d’APA par le Conseil Départemental : anticipations du travail des professionnels de services à domicile en fonction du travail assuré par la personne, ses proches et des professionnels paramédicaux et tensions entre normalisation et prise en compte des singularités des modes de vie à domicile”.

François-Xavier Devetter : « Synthèse sur les salariés déclarant avoir une personne dépendante à charge à partir de l’enquête Conditions de travail ».

Béatrice Chaudet et Christine Lamberts : « Présentation des premiers résultats de l’exploitation des données de l’enquête FLOWS ».

Olivier Crasset : Présentation des outils collaboratifs de la recherche (bibliographie, blog, …)

Le séminaire s’est conclu par une discussion collective sur les projets de publication et les questions de terminologie.

The politics of care work and migration par Clémence Ledoux

Clémence Ledoux, Franca Van Hooren et Birgit Apitzch ont publié dans le volume The Routledge Handbook on Politics of Migration in Europe un chapitre sur le travail de Care et la migration en Europe.

Le texte complet est disponible en ligne

Clémence Ledoux, F. Van Hooren et B. Apitzch (2018), « The politics of care work and migration ». In Weinar A., Bonjour S. et Zhyznomirska L. (dir.) : The Routledge Handbook on Politics of Migration in EuropeRoutledge, p.363-373.

Abstract : Across Europe, migrants are often employed as providers of care or domestic services, thus forming an alternative for public care provision or contributing to the supply of publicly financed care. This chapter discusses how the growing demand for migrant care workers is related to transformations of European care systems. While public policies stimulate the development of care and domestic services, these policies often contribute to precarious employment and poor working conditions. The chapter also shows how migrant care work is shaped by colonial legacies and stratified systems of entry routes and citizenship within Europe, with specific attention for east-west migration. Finally, the chapter highlights the importance of the politics of migrant care work in relation to social care and migration policy. In this context, political actors at the supra-, trans-and national level are of critical relevance, but they have so far …